Présentation

La première édition des Journées nationales d’information et de dépistage de la myopie aura lieu du lundi 21 au vendredi 25 novembre 2022.

Quels sont ses objectifs ? Quels sont les professionnels de santé mobilisés ? L’essentiel à savoir sur cet événement à ne pas manquer.

Un double objectif : informer et dépister

Comme le souligne la première vague du baromètre de la myopie en France, bien qu’étant le trouble de la vision le plus répandu, la myopie reste encore largement méconnue d’une majorité de Français. Le premier objectif des Journées nationales sera donc de combler ce manque d’information.

Au-delà de cet enjeu, les Journées auront également pour objectif de sensibiliser :

  • les jeunes adultes et les parents sur l’importance du dépistage précoce de la myopie ;
  • les patients souffrant d’une myopie forte (supérieure à -6 dioptries) et ceux ayant subi une chirurgie réfractive sur l’importance de se faire suivre régulièrement par leur ophtalmologiste pour limiter leurs risques de complications.

La mobilisation de la communauté des ophtalmologistes et pédiatres

La campagne nationale d’information et de dépistage de la myopie bénéficie du soutien de différentes organisations intervenant dans le domaine de :

  • la santé visuelle : le Syndicat National des Ophtalmologistes de France, l’Association Francophone de Strabisme et d’Ophtalmologie Pédiatrique, la Fédération France Macula, la Société Française des Ophtalmologistes Adaptateurs de Lentilles de Contact, le Centre de Référence des maladies rares en ophtalmologie, la Société de Neuro-Ophtalmo-Pédiatrie ;
  • la pédiatrie : l’Association Française de Pédiatrie Ambulatoire, le Syndicat National des Pédiatres Français.

A travers ces organisations, l’ensemble de la communauté des pédiatres et ophtalmologistes (hospitaliers et libéraux) sera mobilisée pour participer aux Journées nationales comme relais d’information auprès des patients et comme centres de dépistage.

SCROLL UP