Prévention, correction, freination de la myopie

Agir contre la myopie

Grâce aux progrès de la médecine, la myopie n’est aujourd’hui plus une fatalité. Une meilleure connaissance des facteurs de risque permet de sensibiliser les patients sur les comportements préventifs à adopter.

De même, de nombreuses solutions existent pour corriger la myopie et améliorer le quotidien des patients : lentilles de contact, port de lunettes ou opération chirurgicale.

Enfin, des technologies innovantes (verres freinateurs, lentilles souples ou rigides, collyre…) se développent afin de ralentir la progression de la myopie. Panorama des différentes stratégies pour faire barrage à la myopie.

La prévention de la myopie

Qu’elle intervienne en amont de la myopie, à un stade précoce de son évolution ou de façon plus tardive, la prévention est un moyen d’action essentiel pour limiter la prévalence de ce trouble et son évolution.

En savoir plus

Les lunettes pour myopes

On connait tous les lunettes de correction de la myopie équipées de verres concaves permettant au porteur d’avoir une vision nette de loin. Quelles sont les spécificités de ces différents verres ? A quel type de patients s’adressent-ils ?

En savoir plus

Les lentilles pour myopes

Les lentilles de contact constituent une alternative esthétique et pratique au port de lunettes lorsque l’on est myope.

En savoir plus

Les collyres pour freiner la myopie (atropine)

Des gouttes instillées chaque jour dans les yeux pour ralentir la myopie ? Cette méthode a fait l’objet de nombreuses études récentes qui se sont notamment intéressées à l’atropine, substance ayant pour effets de paralyser l’accommodation et de dilater la pupille de l’œil.

En savoir plus

La chirurgie de la myopie

Chaque année, des millions de myopes ont recours à une chirurgie réfractive pour gagner en qualité de vie. Très courante, la chirurgie de la myopie porte mal son nom. En effet, il n’y a pas une mais plusieurs chirurgies.

En savoir plus

Des solutions naturelles contre la myopie ?

Corriger la myopie de façon naturelle sans lentilles ni lunettes ? Telle est la promesse faite par certaines méthodes comme la méthode Bates popularisée dans les années 1920 par l’ophtalmologue William Bates, auteur de l’ouvrage « Une vue parfaite sans lunettes ».

En savoir plus

Les dernières actualités sur la myopie

  • femme lunettes myope astigmate
    Myope et astigmate
    Il arrive très fréquemment que l'on soit myope et astigmate en même temps.
  • femme myope lunettes
    La stabilisation de la myopie
    On peut parler de stabilisation de la myopie lorsqu’elle a cessé d'évoluer depuis deux années consécutives. Cette stabilisation...
  • œil myopie
    Peut-on guérir de la myopie ?
    La myopie peut-elle disparaître spontanément ? De nombreux patients myopes en rêvent. Mais, en dépit des avancées de...

Prévention de la myopie

Si la myopie est souvent une « affaire de famille », la génétique seule ne permet pas d’expliquer sa forte progression partout dans le monde. De nombreuses études mettent en évidence l’influence de notre environnement dans le développement de cette anomalie de la vision : temps de plus en plus important consacré aux activités sollicitant la vision de près (pratique des écrans notamment…), réduction du temps passé en extérieur liée notamment à nos modes de vie citadins, allongement de la durée des études…

Lorsque l’on est parent, il est donc essentiel de veiller à ce que nos enfants n’adoptent pas des habitudes de vie favorisant la myopie et qu’ils intègrent à leur quotidien certains gestes préventifs contre la myopie :

  • Passer au moins deux heures par jour en extérieur : la lumière du jour joue en effet un rôle protecteur contre l’allongement excessif de l’œil responsable de la myopie. C’est d’ailleurs ce seuil de deux heures d’exposition à la lumière du jour pendant le temps scolaire qui est retenu dans les différents pays d’Asie confrontés à une explosion des cas de myopie parmi les jeunes ;
  • Réduire autant que possible le temps consacré aux activités de près (notamment les activités sur écrans de types smartphones ou tablettes) ou l’adapter : ne pas lire de trop près (au moins 30 cm des yeux), faire des pauses régulières durant la lecture ou les activités sur écrans pour regarder au loin, avoir un éclairage adapté, éviter les sources lumineuses de type LED pour la lecture prolongée.

Selon une étude australienne[1], les enfants passant peu de temps à l’extérieur et sollicitant beaucoup leur vision de près s’exposent notamment à un risque 16 fois plus élevé de myopie que les autres.

Correction de la myopie

Lorsque la myopie est déjà installée, il est nécessaire de corriger la myopie en refocalisant l’image des objets lointains sur la rétine (et non pas en avant de la rétine). Plusieurs options permettent d’assurer cette correction de la myopie :

Freination de la myopie

La myopie s’installe le plus souvent soit dans la petite enfance, soit à l’adolescence et se stabilise généralement vers l’âge de 25 ans. C’est donc naturellement dès le plus jeune âge que doivent être prises des mesures pour freiner la progression de la myopie. Différentes stratégies de freination peuvent être envisagées :

1 French AN, Morgan IG, Mitchell P, Rose KA. Risk factors for incident myopia in Australian schoolchildren: the Sydney adolescent vascular and eye study. Ophthalmology. 2013 Oct;120(10):2100-8.

SCROLL UP